Une maison de fumée
  • Éditeur québécois

Malacourt, septembre 1982. Deux fillettes se volatilisent sur une route de campagne près de la petite ville. La même nuit, Diane Chartier perd la vie dans l’incendie criminel de sa maison. Son fils Dominic, huit ans, est sauvé in extremis.   
Malacourt, septembre 2012. Léanne Saint-Arnaud, onze ans, manque à l’appel depuis trois jours…  
Pour Dominic Chartier, maintenant policier au SPVM, les circonstances des deux affaires sont trop similaires pour n’être dues qu’au hasard. Sur un coup de tête, il prend quelques jours de congé et décide de retourner à Malacourt, afin d’aider aux recherches.  
Vincent Parent est l’enquêteur de la Sûreté du Québec chargé localement de l’affaire. Si l’arrivée d’un policier de Montréal – un « bleu » – a tout pour lui déplaire, il fait fi de son orgueil et accepte d’intégrer officieusement Chartier à son équipe d’enquête. Ainsi, il pourra le garder à l’œil, car pour Parent les motifs véritables de Dominic semblent nébuleux.  
Alors que les espoirs de retrouver vivante la petite Léanne diminuent d’heure en heure, la présence de Dominic sur les lieux de son enfance fait resurgir en lui des souvenirs qu’il croyait enfouis à jamais. Mais ces souvenirs ne sont peut-être qu’un vaste écran de fumée qui dissimule ce qui s’est réellement passé, cette fatale nuit de 1982…